les ateliers

EVEIL PSYCHOMOTEUR

sophie gallinet ateliers parentalité portage physiologique signes communication gestuelle psychomotricité développemeent psychomoteur motricité libre formation haute saône vesoul rioz villersexel rougemont 70

LES ATELIERS D'EVEIL
"à l'horizontal"

Observons ensemble où en est votre bébé dans son développement psychomoteur. Comment aménager son espace de jeux, l'accompagner dans ses expériences sensorimotrices, et comprendre le concept de motricité libre.

..de la naissance aux 4 pattes..

LES ATELIERS D'EVEIL
"à la verticale"

Ca y est, votre enfant se déplace, venez partager de nouvelles expériences motrices et sensorielles avec lui : comptines, parcours, bacs sensoriels, jeux partagés et détente...

... du 4 pattes à 2 ans environ ...

sophie gallinet ateliers parentalité portage physiologique signes communication gestuelle psychomotricité développemeent psychomoteur motricité libre formation haute saône vesoul rioz villersexel rougemont 70

LES ATELIERS D'EVEIL
"en voyage"

Avant l'entrée en maternelle, partagez un moment avec votre enfant autour de la sensori-motricité et l'imaginaire sur le thème du voyage !

... de 2 à 3 ans environ ...

Modalités Pratiques

Les ateliers ont lieu au cabinet de Psychomotricité de Vesoul ou pour les ateliers périnataux sur demande à votre domicile dans le secteur Vesoul – Rioz – Rougemont (forfait déplacement). durée: 45min.

Ces ateliers font partie des missions de prévention du champ de compétences du psychomotricien et sont accessibles à tous sans prescription médicale.

Tarifs :

Eveil psychomoteur ?

Mission de Prévention

Le Psychomotricien est le spécialiste du développement psychomoteur. Il est expert dans le développement dit « normal », pour pouvoir par la suite rééduquer toutes les variations ou handicaps qui l’entravent.

Pourquoi ?

A l’heure actuelle, il existe de plus en plus de matériel de puériculture, toujours plus sophistiqué… mais dont les effets  sont plutôt inexistants voire néfastes.

Les premiers mois du bébé sont tellement riches de découvertes, d’expériences sensorimotrices et le bébé est naturellement programmé pour les réaliser ! Prenez le temps de l’observer et de l’accompagner au quotidien, « ca passe tellement vite »…

sophie gallinet ateliers parentalité portage physiologique signes communication gestuelle psychomotricité développemeent psychomoteur motricité libre formation haute saône vesoul rioz villersexel rougemont 70

La Motricité Libre

C’est un concept dont on entend beaucoup parlé aujourd’hui mais qui nécessite d’être bien expliqué pour ne pas être trop simplifié… Les grands principes :

un bébé libre dans ses mouvements

vous avez déja entendu "ne jamais mettre un bébé dans une position qu'il ne peut prendre seul", et d'ailleurs surtout, dont il ne peut sortir seul... en effet, le bébé a besoin de découvrir son corps à chaque étape de son développement, comme un premier appui vers le suivant. donc, on le laisse faire, d'abord couché au sol, avec des vêtements adaptés...

un environnement adapté

Le tapis de sol est le meilleur endroit pour toutes ces expériences (en plus de vos bras bien évidemment, surtout les deux premiers mois). On choisit quelques jouets adaptés à son niveau de développement, et on n'oublie pas de faire évoluer l'espace et ses dimensions au fur et à mesure.
Attention aux matériels de puériculture, souvent inutiles, qui entravent le développement.

accompagner sans stimuler

Laisser son bébé faire seul, ca n'est pas le laisser seul; votre bébé a besoin de vous sentir présent, vous pouvez l'accompagner, par le regard, vos paroles, jouer avec lui. Mais hors soucis particuliers qui nécéssite l'appui d'un professionnel, votre bébé saura vous montrer où il en est.

Ce qu'on sait moins...

Dans le concept de motricité llibre, ce temps au sol n’est qu’une partie de la journée. L’autre partie, hors temps de sommeil, et tout aussi importante, s’appelle les soins de nursing, c’est à dire tous les soins et les manipulations que vous faites avec votre bébé : portage, change de couche, alimentation, …

Et  toute l’importance de ces temps qui se répètent très souvent dans une journée, c’est l’attention de l’adulte porté à ses soins, car c’est à ce moment là que vous pouvez prendre le temps de nouvelles sensations, de la verbalisation de ce que vous faites, de ce que le bébé vit. Mais avouons le, bien souvent, on est plutôt expéditif pour changer une couche !

c’est donc bien dans l’alternance entre ces deux systèmes que bébé trouvera tout son équilibre et la confiance nécessaire pour éveiller sa curiosité, son envie de communication et d’exploration de son environnement.

Mais alors, les apports dans son développement psychomoteur ?

Bébé découvre son corps, en suivant la maturation neuromotrice et en fonction de ses expériences. D’abord il va découvrir ses mains, toutes proches de lui, puis après quelques mois pourra attraper un objet devant ou à coté de lui. Il le mettra à la bouche, car c’est pour lui un organe sensoriel indispensable pour discriminer les sensations…

Pendant ce temps, dans vos bras et vos manipulations, vous lui faites vivre les mouvements qu’il découvrira par lui-même plus tard, et tout petit, vous veillerez à son enroulement physiologique, si important dans son développement.

C’est alors que vers la fin du premier semestre, il pourra s’enrouler lui-même seul au sol. Bébé attrape ses pieds et vous montre toute sa souplesse. Mais c’est surtout la découverte du bas du corps, c’est le début des coordinations haut/bas, après les coordinations D/G et la construction de son axe corporel. Bébé découvre les retournements et accède à un nouvel espace visuel et d’exploration.

Vous comprenez donc, que si bébé a des vêtements trop serrés, (« trop adulte », jean, chemise,…) les explorations sont beaucoup plus difficiles… nous ne faisons pas du yoga en costume, ni même en jean !

Et le voilà à l’aise sur le ventre, parce que vous l’avez accompagné auparavant sur le ventre sur de courts moments sur la table à langer, ou couché sur vous sur le canapé… Il découvre maintenant les repoussés du sol, les différents appuis, pivote, se met en « assis-plage » pour jouer. Et à force de vouloir attraper ce jouet juste là devant lui, il se met à ramper.

Le parc n’est plus adapté, à part pour ranger les jouets 😉 ou quand vous avez besoin de vous éclipser un instant. Bébé va surélever son centre de gravité à 4 pattes et s’assoir par la même occasion : le voici arrivé dans la verticalité.

Il y a encore de nombreuses étapes afin de développer toutes les réactions parachute nécessaires pour la suite et garder la confiance en ses capacités. N’hésitez pas à lui mettre des obstacles, des coussins, les dessous de table ou de chaise, il va escalader, grimper, se mettre debout contre un meuble et avec encore quelques étapes et découvertes, ca y est il marchera déjà… pour ne plus jamais s’arrêter !

et voilà, pas besoin de le mettre assis avant toutes ces premières étapes, vous l’empècheriez de mettre les fondations de « sa maison »… Pas besoin de le tenir pour le faire marcher, il oublierait quelques briques des murs… Bien sûr, en soi, il va finir par la construire sa maison et marcher, grandir (eh oui on entend souvent « le mien n’a pas fait ça et il s’en sort très bien »), certes, mais c’est quand même plus simple pour habiter sa maison, qu’elle soit le plus solide et agréable possible !!

et rappelez vous que tous les apprentissages futurs sont construits sur ces bases, notamment à l’entrée en maternelle, où souvent de petites difficutés peuvent apparaître.

sophie gallinet ateliers parentalité portage physiologique signes communication gestuelle psychomotricité développemeent psychomoteur motricité libre formation haute saône vesoul rioz villersexel rougemont 70